Cure Ayurveda pour votre séjour au Sri Lanka

14 Mai 2012

Méconnue et pendant longtemps réservée à une élite, la médecine ayurvédique ou Ayurveda est de plus en plus connue en Europe. Etrange histoire que celle de cette médecine ancestrale, pilier du Sri Lanka de part le lien fort qui l’unit au bouddhisme, qui sort finalement de ces frontières plus 6 000 ans après sa création.

 

Une médecine ancestrale liée au bouddhisme

 

Ce que nous appelons communément la médecine ayurvédique vient en fait du terme Ayurveda formé à l’aide de deux mots sanskrit « Ayuh » qui signifie « vie » et « Veda » qui veut dire « science » ou « connaissances ». Ce mot a trop vite été utilisé pour définir les « médecines alternatives » en général. Or la médecine ayurvédique n’est pas à proprement parler une médecine alternative. Il s’agit en effet davantage de l’ancêtre de notre médecine moderne puisque son existence remonte à plus de 5000 ans.

 

En outre, la médecine ayurvédique cherche avant tout à garder l’individu en bonne santé mais peut également soigner les personnes malades. Les traitements sont néanmoins très longs. L’ayurveda va également plus loin et l’on ne peut s’empêcher de remarquer cette proximité constante avec les principes du bouddhisme. En effet, l’ayurveda embrasse toute chose vivante, animée ou non.

 

Il existe ainsi le Nara Ayurveda qui s’occupe de soigner l’humain, le Satva Ayurveda s’occupant des animaux et de leurs maladies ainsi que le Vriksha Ayurveda traitant les plantes et leur croissance. On retrouve également le bouddhisme dans cette quête constante d’équilibre qu’ont les personnes qui utilisent l’ayurveda mais aussi de par l’idée de répression des pulsions naturelles considérées comme malsaines et pouvant conduire à la maladie. Ces préceptes impliquent des règles de modération constante de l’alimentation, du sommeil ou encore de la prise de médicaments. Il s’agit d’une véritable façon de vivre destinée à maintenir une santé optimale chez l’individu ainsi qu’une certaine spiritualité, symboles de la richesse de l’être.

 

L’ayurvédique : une véritable atout pour le Sri Lanka

 

Loin d’être une médecine marginale ou dépassée, il faut savoir qu’au Sri Lanka le nombre de praticiens de médecine traditionnelle ayurvédique est plus élevé que celui des professionnels formés à la médecine moderne. L’ayurveda est en outre pratiquée quotidiennement par de nombreux Sri Lankais.

 

Le Sri Lanka a depuis quelques années découvert le potentiel de cette médecine fascinante et c’est ainsi que la fabrication et le marketing des « médicaments » ayurvédiques a permis leur commercialisation avec succès par plusieurs entreprises pharmaceutiques. Parallèlement, de nombreux centres de remise ou cliniques privées en forme se sont ouverts et prodiguent les soins ayurvédiques fondamentaux, avec d’autant plus de succès que ceux-ci se présentent sous forme de bains ou de massages. 

 

Parmi les soins ayurvédiques, les massages ayurvédiques à base d’huiles médicinales sont sans conteste ce que nous connaissons le mieux aujourd’hui. Il existe également les bains de vapeur, pratiqués le corps immergé dans une baignoire, ou encore le sauna aromatique dans une salle dont les murs sont imprégnés de substances aromatiques. Il faut néanmoins rester attentif car l’industrie du tourisme tend à dévoyer cette médecine traditionnelle et il est bon de privilégier les adresses réputées lors de vos séjours.

 

Au Cœur du Voyage vous conseille les meilleures adresses et vous accompagne tout au long de l’élaboration de votre séjour au Sri Lanka.