La vanille de Taha’a, l’or noir de la Polynésie

26 Octobre 2012

Lorsque l’on pense à la Polynésie, on pense d’abord aux lagons, aux fleurs et aux perles mais l’or noir de la Polynésie reste bien la vanille. Produite majoritairement à Taha’a, cette vanille cultivée traditionnellement est considérée comme une des meilleures du monde. A Taha’a, vous verrez les vanilleraies et la culture méticuleuse de cette orchidée particulière.

 

L'île de Taha'a : aux origines de la vanille de Polynésie

 

Taha’a est une petite île dans l’archipel de la Société. Elle ne dispose pas d’aéroport et pour s’y rendre, il convient de passer par Raiatea. Ces deux îles « sœurs » partagent le même lagon et la traversée ne prendra donc que quelques minutes. Taha’a est une île qui possède trois « découpes » qui lui donnent sa forme de trèfle.

 

Traditionnelle et luxuriante, Taha’a dispose d’un charme incroyable. Si on y trouve également de superbes lagons et fermes perlières, Taha’a est surtout renommée pour sa vanille dite vanille de Tahiti. C’est sur cette île qu’est produite près de 80% de la vanille polynésienne, cela lui vaut le surnom d'«île de la vanille».

 

La vanille polynésienne

 

Les gousses de la vanille produite en Polynésie et notamment à Taha’a sont particulièrement charnues et courtes par rapport aux gousses de vanille que l’on voit traditionnellement. Le goût de cette gousse est très particulier en raison du climat mais aussi du sol de Taha’a. En outre, les habitants de l’île disposent d’un savoir-faire qui se transmet au fil des générations.

 

Si vous avez la chance d’aller à Taha’a, méfiez-vous tout de même avant d’acheter de la vanille. Les gousses de vanille peuvent être issues de la culture traditionnelle mais peuvent également provenir d’une culture plus industrielle, sous ombrière. Cultivée de façon traditionnel, la vanille s’enroule à un arbre duquel elle puise la matière même pour se nourrir et trouve dans le sol d’autres minéraux. Sous ombrière, la vanille pousse hors-sol et s’enroule à un poteau en ciment. Le goût s’en trouve évidemment amoindri. Il n’existe malheureusement pas de label pour déterminer de quelle culture sont issues les gousses que vous verrez en vente à Taha'a.

 

La meilleure vanille ? 

 

Pour reconnaître une bonne gousse sur un marché de Taha'a par exemple, sentez-là, elle doit avoir une odeur prononcée de vanille. Elle doit également être brillante et propre et ni trop sèche ni trop grasse (dans ce cas, elle serait gorgée d’eau). Afin de n’avoir aucun doute par rapport à la qualité de la vanille, vous pouvez directement l’acheter auprès de producteurs locaux.

 

La vanille s’utilise en poudre pour la cuisine mais aussi pour parfumer le café et le rhum. On peut évidemment l’utiliser pour parfumer les gâteaux ou encore les glaces. Les étapes de la culture de la vanille de Taha’a La technique traditionnelle de culture de la vanille a été découverte au milieu du XIX°s à La Réunion par Edmont Albius. On parle à La Réunion de vanille bourbon, en Polynésie il s’agit d’une autre espèce de vanille la vanille dite de Tahiti. Cette méthode séculaire perdure encore aujourd’hui, y compris à Taha'a.

 

La vanille est une orchidée parasite qui pousse sur des arbustes grâce auxquels elle se développe. Les vanilliculteurs fécondent les plantes une à une, c’est un geste délicat et nécessaire. Il faut ensuite attendre que la vanille produise son fruit tout en prenant garde à ce que la plante ne soit pas gênée par la végétation alentour. Une fois que la gousse est arrivée à maturité, les vanilliculteurs de Taha'a la cueillent délicatement. S’en suit une phase de séchage au soleil. On maintient les gousses de vanille dans des caisses isothermes en cas de passage nuageux pour ne pas qu’elles se refroidissent.

 

Cela doit durer au moins 1h par jour pendant plus de 6 mois voire plus d’un an si l’on souhaite une qualité de vanille optimale. Les gousses vont alors acquérir leur couleur noire caractéristique. La gousse est ensuite massée afin que les graines à l’intérieur libèrent tout leur arôme. Il faut prendre garde à ne pas abîmer la gousse durant cette étape.

 

La culture de la vanille à Taha'a est un art délicat et impressionnant que l’on peut découvrir en Polynésie. Au Cœur du Voyage est là pour vous conseiller afin que votre voyage en Polynésie soit le plus agréable possible.