Les fêtes traditionnelles tamoules, une croyance préservée sur l’île de la Réunion

16 Novembre 2012

La Réunion est une île où cohabitent de nombreuses cultures qui se mélangent parfois. Il est important de savoir que l'hindouisme fait partie du paysage réunionnais. Partez donc à la découverte d’une de ces fabuleuses ethnies, les tamouls, qui sont arrivés au XIX°siècle et qui, au fil des décennies, ont su préserver leurs coutumes et traditions.

 

L’histoire des tamouls réunionnais

 

Les tamouls sont un groupe ethnique venu du sud de l’Inde par milliers au XIX° siècle. Cette religion liée à l’hindouisme se distingue par ses temples très colorés qu'on retrouve dans presque toutes les villes mais principalement à Saint-André qui est souvent présentée comme la "capitale des tamouls" ainsi que dans la région de Saint-Louis, au sud.

 

Les tamouls ont longtemps été des esclaves sur l’île de la Réunion. Ils travaillaient dans les plantations de canne à sucre et supportaient mal ces nouvelles conditions de vie. Petit à petit, alors que la majorité des tamouls restent encore dans les camps des plantations sucrières, une minorité commence à devenir des commerçants. Cela permit une lente ascension sociale et c’est ainsi qu’une petite bourgeoisie indienne se créa. De nos jours, le mot « malbar » désigne les descendants des tamouls installés sur l’île. Le terme « tamoul » a un sens davantage religieux aujourd’hui.

 

Comment se passent les fêtes tamoules sur l’île de la Réunion ?

 

Lors de votre séjour à La Réunion, vous aurez peut-être la chance d’assister à l’une des fêtes traditionnelles tamoules. Si vous êtes sur l’île le 14 avril, vous pourrez observer les célébrations tamoules du jour de l’an. Les Réunionnais tamoules vont dans les temples qui leur sont réservés.

 

Un prêtre va ensuite effectuer des lectures du calendrier tamoul et enfin, ils se retrouvent autour d’un repas végétalien mélangeant le côté doux et le côté amer qui rappellent les joies et les peines. Il faut savoir que cette festivité est ouverte à toute la population de La Réunion. Chacun peut y assister à condition de respecter les célébrations (pas trop de photographies, ne pas gêner la procession…) et de ne pas porter une tenue trop dénudée. Au mois d’octobre/novembre, les tamouls réunionnais préparent la fête de la lumière (Divali).

 

À cette occasion, ils font des défilés de chars fleuris dans le nord de La Réunion et ils tirent des feux d’artifices. Cette fête donne aussi lieu à de nombreux concerts, spectacles, conférences et expositions.

 

Durant toute l’année, vous découvrirez la marche sur le feu, une tradition tamoule qui consiste à montrer sa résistance contre la douleur en marchant ou en dansant sur des charbons brûlants. Mais rassurez-vous, si le marcheur ne s'arrête pas en route et que ses pieds sont secs, la braise n'a pas le temps de le brûler.

 

Au Cœur du Voyage est là pour vous accompagner dans votre séjour à la découverte de la culture réunionnaise.