Voyage en pleine nature dans le cirque de Mafate

26 Mars 2013

Le cirque de Mafate, ou cirque des Marrons, est un site naturel de l’île de La Réunion. A La Réunion, ils appellent ça la caldeira, c’est une dépression volcanique entourée de montagnes. Mafate se situe sur les territoires des communes de Saint Paul et de la Possession. Il est le cirque le plus sauvage des trois présents sur l’île (Cilaos et Salazie).

 

Le cirque de Mafate est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. La beauté de ses sites fait sa renommée. Il est idéal pour les amoureux de nature car il est accessible essentiellement à pied. Les bons marcheurs en garderont de magnifiques souvenirs.

 

La nature éblouissante du cirque de Mafate

 

Ce lieu de randonnées vous offre des paysages magnifiques au cœur d’une nature intacte. Il y a près de 140 km de sentiers avec des gites pour d’éventuelles nuitées. Il est délimité par le rempart de Maïdo à l’ouest, la crête de Salazes à l’est et au sud, et le rempart de la plaine d’Affouches au nord.

 

Les amateurs de randonnées apprécieront le coté sauvage de la nature. On y trouve une végétation époustouflante avec des arbres et arbustes uniques, des fougères géantes ou encore des orchidées, la fleur réunionnaise par excellence. La nature évolue selon les endroits du cirque. Dans d’autres sites on retrouve des agaves, des lantanas ou encore des manguiers sauvages.

 

A noter que la plupart des randonnées se font en longeant toute la surface du cirque. Ainsi, si vous venez à vous fatiguer en chemin, sachez que l’hélicoptère sera le seul moyen pour venir vous récupérer. Il convient donc de bien préparer sa randonnée lorsque l’on tente la découverte de Mafate. Il y a énormément de choses à voir et à faire au cirque de Mafate. Il existe même des circuits de 5 jours.

 

Vous pourrez y découvrir la fantastique forêt des Tamarins, l’îlet des Orangers, Roche-Plat, la petite église de la Nouvelle, la passerelle du bras d’Oussy, la cloche de Cayenne ou la Plaine aux sables entre autres.

 

Les incontournables lieux à visiter à Mafate

 

Le cirque de Mafate a de nombreux endroits à vous faire découvrir. Cependant il y  a les incontournables du site. La plaine des Tamarins est un sentier de randonnée qui relie plusieurs îlets au col de Fourche. Vous y découvrirez la forêt des Tamarins où les arbres et la brume ne font qu’un.

 

Les Trois Roches est un site naturel sous forme de massif rocheux qui se transforme en gouffre où la rivière des Galets se jette. Des magnifiques cascades en résultent. Le belvédère du Maïdo est situé sur les hauteurs de Saint Paul. Il offre une vue imprenable sur les îlets du cirque côté ouest.

 

Le plateau de Kerval est un site plutôt boisé avec la présence de cascades situées au sud-est du cirque. Le Bronchard est un sommet culminant à plus de 1250 mètres d’altitude en plein cœur du massif du Piton des Neiges.

 

Rencontre avec la population de ce cirque réunionnais

 

Le cirque de Mafate est le plus sauvage mais également le plus isolé des cirques. Des îlets, groupement d’habitations, sont tout de même présents sur les plateaux du cirque. On compte près de 800 habitants. Vous pouvez, pendant votre randonnée, vous y arrêter et ainsi rencontrer la population.

 

Les Réunionnais du cirque de Mafate vivent encore selon les traditions et en harmonie avec la nature. La difficulté d’accès est telle que très peu de médecins se déplacent auprès des Mafatais. Ils utilisent alors les plantes comme remèdes naturels. Chaque plante a sa fonction et les vertus de cette thérapie se transmettent de génération en génération.

 

Les Mafatais font de ce lieu, l’un des plus authentiques de l’île de La Réunion. Attention, n’imaginez tout de même pas qu’ils ne disposent pas du confort moderne ! Le cirque de Mafate est un lieu idéal pour tous les randonneurs aguerris. Cette escapade en pleine nature assure de magnifiques souvenirs et photos.

 

Outre le cirque de Mafate, l’île de La Réunion a plein de choses à vous faire découvrir. Au Cœur du Voyage est là pour vous guider pour vos séjours.