Les quatrièmes Floralies en Polynésie : un évènement haut en couleurs

27 Mai 2013

Les quatrièmes Floralies est un concours organisé par la fédération des horticulteurs de Hei Tini Rau en collaboration avec le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la forêt. Cette exposition des plus belles plantes et fleurs polynésiennes a lieu du 23 mai au 2 juin 2013, le thème des Floralies cette année est « Le jardin lumière ».

 

Une société colorée et parfumée en Polynésie : l’horticulture

 

A cette occasion environ 110 associations d’horticulteurs se sont réunies sur la baie de Vaitupa pour présenter leurs collections de plantes et de fleurs. Il faut dire que l’activité d’horticulture représente une grande part de l’économie polynésienne, on compte en effet environ trois milles horticulteurs sur les îles de la Polynésie française, 87% d’entre eux exercent cette activité à Tahiti. Cette filière économique est importante pour les Polynésiens, c’est pourquoi elle est soutenue par des actions politiques sectorielles.

 

Ce concours est un lieu privilégié où participants et visiteurs ont la chance de voir défiler devant leurs yeux ce spectacle de couleurs et de senteurs sensationnel. Les Floralies est un évènement haut en couleurs, il réunit ainsi les plus belles espèces florales des îles environnantes, de la fleur de tiaré au Tiare Apetahi, des plus célèbres aux plus rares, les fleurs sont présentées sous leur plus beau jour. C’est une belle opportunité pour découvrir de plus près la somptueuse nature polynésienne, la diversité de la flore s’impose de par le fait que ces îles polynésiennes se succèdent mais ne se ressemblent pas. Ce concours met en valeur les produits des horticulteurs et agriculteurs, fruits de leur labeur. Les Floralies est une occasion pour eux d’exposer les couleurs vives de la Polynésie : rouge flamboyant, blanc immaculé, bleu persan, bouton d’or…  

 

De belles découvertes au cœur de la flore polynésienne

 

La Polynésie française regroupe environ mille espèces indigènes, la flore de ces archipels est certes moins considérable que certaines autres îles du Pacifique mais tout aussi belle. L’originalité de la flore de Tahiti et ses îles demeure leurs espèces endémiques. Le facteur principal de cette abondance de fleurs et plantes rares se retrouvant dans l’origine volcanique de ces îles. En effet, le taux d’endémisme est de 50% sur les îles de la Société et seulement de 10% sur les atolls de Tuamotu plutôt coralliens et plats. La richesse écologique est une valeur entretenue par les Polynésiens, la légende du tiaré Tahiti en est une illustration, symbole d’amour cette fleur est divine. On retrouve aussi des fleurs aux noms atypiques comme  «l’oiseau de paradis de Tahiti » ou encore la « rose de Porcelaine de Tahiti », ces espèces sont très courantes sur les îles polynésiennes. Afin de mieux connaître la nature de ces lieux enchanteurs, n’hésitez pas à consulter des guides spécialisés tels que le Routard. Plantes, fleurs, fougères… on répertorie environ 959 espèces indigènes non introduites par l’homme en Polynésie, c’est pour dire l’originalité de la flore au sein de ce lieu.

 

La flore des atolls comme ceux des Tuamotu par exemple est moins riche que celle des îles hautes : sol, sel, cailloux coralliens limitent le nombre d’espèces. Au contraire la végétation tropicales des îles « hautes » volcaniques est très développée et des plantes aux multiples usages « traditionnels » (vivrières, textiles, médicinales, architecturales…) sont décelables comme les cocotiers ou le mape (châtaigner tahitien). Lors d’un voyage en Polynésie, la coutume est d’offrir aux visiteurs un collier de fleurs colorées. Vous aurez aussi peut-être l’occasion d’aller au marché de Papeete où certaines femmes confectionnent des couronnes de fleurs somptueuses. La Polynésie est une destination exceptionnelle, un véritable voyage des sens où les parfums de la fleur de tiaré et du monoï se complètent et où les couleurs vives de Tahiti et ses îles s’harmonisent.

 

N’hésitez pas à combiner plusieurs îles lors d’un voyage en Polynésie, afin de ne pas passer à côté des espaces les plus authentiques et naturels de ces archipels : La Société, Tuamotu ou encore les îles Marquises.