Seychelles : un pas de plus vers les énergies renouvelables

12 Juillet 2013

L’archipel des Seychelles est dépendant depuis longtemps déjà des énergies fossiles importées, c’est pourquoi le gouvernement seychellois a pris l’initiative de mettre en place 8 éoliennes au large de Mahé. Une avancée écologique qui en dit long sur les projets à venir de ces belles îles, cette initiative est un véritable espoir pour la nature.

 

Des éoliennes aux Seychelles

 

L’archipel seychellois a inauguré son nouveau projet écologique au mois de juin et un champ d’éoliennes est d’ores et déjà en place sur deux îlots face au port de Victoria. Jusqu’alors l’archipel était dépendant des énergies pétrolières importées qui sont très couteuses, le gouvernement a par conséquent pris une initiative intéressante tant d’un point de vue écologique qu’économique. Ce projet a été financé par les Fonds d’Abou Dhabi pour le développement. Les éoliennes possèdent une capacité de 6 mégawatts et alimentent ainsi deux mille foyers seychellois sur l’île de Mahé. Cette décision rentre dans le cadre d’un nouveau projet qui vise à rendre les Seychelles en partie indépendantes énergétiquement.

 

Ainsi, d’ici 2030 environ 15% des besoins énergétiques devront être comblés par ces éoliennes. Le président des Seychelles James Michel a signé une convention de partenariat le 8 juillet à La Réunion pour un échange de compétences sur les énergies renouvelables. Il faut dire que l’île de La Réunion s’est lancée depuis 2009 dans un programme écologique visant à ce que l’île intense soit autonome en termes d’énergie. Ceci est d’autant plus important aux Seychelles qu’elles ont un patrimoine naturel préservé, la biodiversité de ces îles est une perle rare de nos jours à l’échelle mondiale. La vallée de Mai est déjà un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, de même que l’atoll d’Aldabra.  

 

Les Seychelles : une destination verte

 

De la Vallée de Mai en passant par l’Anse de la Source d’Argent, les îles seychelloises sont une véritable découverte naturelle. Avec ses plantes endémiques ou encore ses tortues géantes, l’archipel seychellois est un lieu à préserver. Les initiatives prisent par le gouvernement sont d’autant plus efficaces qu’elles permettront de garder l’environnement intact et favoriseront le tourisme « vert ». Des petits établissements de charme conviendront aux voyageurs les plus en quête d’authenticité, comme le Bird Island Lodge, loin du tourisme de masse ce petit écrin de repos est un véritable paradis.

 

Les Seychelles sont une destination à la fois sauvage et paradisiaque qui souhaite entretenir son patrimoine naturel grâce aux énergies renouvelables. Ce bel archipel de l’océan Indien est lieu de villégiature où il est possible de pratiquer diverses activités : plongée, pêche ou encore randonnées. L’hôtel Le Banyan Tree par exemple est un endroit idéal à la fois pour les couples et les familles. Les Seychelles accueillent avec plaisir les voyageurs venus explorer ce patrimoine que tous chérissent tant, et ces projets énergétiques le prouvent.