5 choses à préparer à l'avance pour votre lune de miel !

24 Novembre 2016

Organiser votre lune de miel devrait être pour vous synonyme de joie et d'excitation. Néanmoins, partir pour un long voyage comporte son lot de contraintes et de formalités, auxquelles vous ne pourrez pas échapper. Attention aux adeptes de la procrastination, passer certains délais pourraient ruiner votre lune de miel, alors voici la liste des 5 choses à préparer sans faute à l'avance


1. Vos papiers

La base, mais bien souvent, happés par notre quotidien, on laisse passer certains délais incompressibles. Pour rappel, voici les documents obligatoires sans lesquels vous ne pourrez pas franchir les frontières de l'Union Européenne : votre passeport (4 semaines minimum de délai dans le cas d'un passeport biométrique), et vos visas dont les délais d'obtention varient d'un pays à l'autre mais sont souvent longs. Le permis de conduire peut vous être utile : sachez qu'à l'étranger, le permis international (pas nécessairement exigé dans les pays hors Europe - se renseigner) doit être accompagné de votre permis national. 


2. Votre parcours 

Mieux vaut prévoir à l'avance votre parcours, dans les grandes lignes du moins, afin de pouvoir anticiper les passages aux frontières et les demandes de visas si vous traversez plusieurs pays. Dans tous les cas, cela vous permettra de prévoir le budget des déplacements (un des plus onéreux) et d'éviter les mauvaises surprises une fois sur place.


3. Vos changements de devises

Si vous partez pour une longue période, et a fortiori hors de l'Union Européenne, certaines formalités auprès de votre banque pourront vous éviter bien des déconvenues, comme : augmenter les plafonds de retrait et des paiements, demander une carte internationale (type Eurocard/Mastercard, American Express...), prévoir un retrait en cash pour éviter les commissions de retrait à l'étranger, changer vos devises au préalable pour bénéficier d'un meilleur taux.


4. Vos vaccins 

Un passage chez le médecin s'impose si vous souhaitez partir en toute sérénité : dans certains pays, des vaccins sont obligatoires, d'autres conseillés seulement (renseignement sur le site France Diplomatie), et mieux vaut partir avec une petite pharmacie en toutes circonstances. Votre médecin vous prescrira les médicaments indispensables, voire plus si vous voyagez en zone à risques (traitement antipaludéen, etc.). En parallèle, procurez-vous votre carnet de vaccinations international (à demander à votre médecin traitant) ou la carte européenne de santé si vous voyager en Europe. Enfin, il peut vous être utile d'emporter avec vous certaines ordonnances en cas de perte ou d'oubli d'un traitement, votre carnet de santé ainsi qu'un certificat médical si vous souhaitez pratiquer des activités sportives (plongée, etc.). En parallèle, mieux vaut souscrire aux assurances suivantes si vous partez hors des frontières européennes : responsabilité civile à l'étranger, assistance maladie/rapatriement.


5. L'entretien de votre logement actuel (ou la garde de vos animaux de compagnie)

N'oubliez pas que tandis vous vivrez des expériences inoubliables dans un recoin inconnu du monde, la vie suivra son cours normal ici : les factures tombent tous les mois, et les abonnements, forfaits et autres dépenses additionnelles se poursuivent. Attention aux mauvaises surprises au retour donc... De même si vous partez plus de 30 jours consécutifs, vous êtes tenus d'en informer votre assureur (si votre propriété demeure inoccupée). Enfin, les animaux de compagnie sont encore trop souvent laissés à l'abandon lors des vacances : la Fondation 30 Millions d'Amis fournit sur son site une liste de lieux de vacances acceptant les animaux et des solutions pour partir sans son animal.


Votre check list est prête ?


Par notre partenaire Zankyou