Le Vietnam d’Hanoï à Hô Chin Minh décrypté par Karima

4 Novembre 2016

Karima est notre responsable du pôle Asie, elle a traversé l’Asie de long en large et en travers… mais aujourd’hui c’est de sa destination favorite dont elle nous parle avec passion : le Vietnam !

 

Commençons par le principal : où se trouvent les plus belles plages du Vietnam ?

 

Selon moi à Phu Quoc, similaire aux fonds d’écran de nos ordinateurs ; c’est une île paradisiaque aux eaux turquoises dont on ne peut se lasser. Toute aussi jolie, il y a Nha Trang, une station balnéaire assez fréquentée par les touristes. Mais elle vaut tout de même le détour. Pour ceux qui cherchent les chemins de traverse, je conseille : Con Dao, un archipel assez sauvage mais qui préserve un paysage idyllique. Le dépaysement y est garanti !

 

Une croisière dans la baie d’Halong ça vaut le coup ou pas ?

 

Absolument ! Même si cela peut paraître trop touristique, c’est une étape incontournable du pays. Visiterions-nous Paris sans voir sa Tour Eiffel ? Il en est de même avec cette baie classée Unesco et qui cache encore beaucoup de secrets et de légendes…

 

Quel élément de la gastronomie vietnamienne faut-il absolument goûter ?

 

Les Rouleaux de printemps bien frais qui n’ont rien à voir avec ceux que nous connaissons déjà : un vrai délice !

Il y a aussi, le Pho (prononcé feu) qui se boulotte à toute heure de la journée du petit-déjeuner à tard dans la nuit. C’est une explosion de saveur en bouche ! Le meilleur timing pour le déguster : au petit-déjeuner pour un maximum d’énergie !

Hormis, les crêpes vietnamiennes à toutes les saveurs (bœuf, porc, poulet...) ou encore le fameux sandwich vietnamien ; il faut d’abord se familiariser avec la simplicité certes mais la garantie excellence du Xoi. Un savant mélange de riz gluant au lait de coco et que l’on accompagne avec la sauce nationale, le Nuoc-Mâm.

 

Quelles sont tes meilleures adresses quand tu retournes là-bas ?

 

Dans la capitale, on y mange très bien mais Hué reste l’incontournable pour la gastronomie et Ho Chi Minh pour ses plats 100% locaux. Ici, pas de place pour les chichis, on vous fait de la vraie cuisine de quartier et c’est bien meilleur !

 

Quelle est ta « ville » préférée ?

 

Je n’ai pas de de ville préférée mais toute une région : le Nord. C’est la partie la plus sauvage, on y retrouve les tribus les plus anciennes… Ambiance magique au rendez-vous.

 

Peux-tu définir le Vietnam en 3 mots ?

 

Vivant

Chaleureux

Exotique

 

Avec quel pays est-il possible de combiner le Vietnam ?

 

L’idéal, pour un combiné c’est de le mixer avec le Cambodge ou Thaïlande. Les pays sont proches en termes de géographie mais aussi de culture, tout en étant complétement différentes ! Vous voyez ? Pour les plus aventureux, ou si vous prévoyez un long périple, le must est de combiné le Laos, le Cambodge et Vietnam… Un vrai condensé d’Asie du Sud-Est !

 

Les 3 lieux immanquables ?

 

Si vous ne deviez cocher que trois sites à visiter, les vrais immanquables sont : Hanoi et ses sites légendaires, la baie d’Ha-Long (ai-je vraiment besoin de préciser pourquoi ?) et pour la mieux comprendre la culture et l’histoire du pays allez-vous plonger dans les ruines de My Son !

 

As-tu un hôtel coup de cœur ?

 

Sans aucuns doutes l’Almanity Hotel à Hoi An, sa piscine est juste majestueuse et vous mets tout de suite dans l’ambiance ! Volupté, calme, luxe… c’est un dépaysement sans égal. Et l’avantage des logements de cette région, c’est qu’ils restent très abordables pour toutes les bourses !

 

Où as-tu pris ta plus belle photo ?

 

Ninh Binh, une province éloignée d’Hanoi qui répond à une politique d’écotourisme et où la barque devient votre meilleur ami ! On y traverse des champs verdoyants, encadrés de montagnes bourrés de végétations ! Les couleurs sont quasi-saturés et le fait de se déplacer en barque vous laisse le temps de prendre mille photos sous tous les angles (donc aucunes excuses pour la louper.)

 

Quelle est la saison idéale pour séjourner au Vietnam ?

 

Dans l’idéal, il faut partir de fin novembre à fin avril pour profiter du temps le plus clément. Mais attention, le Vietnam peut tout de même se visiter toute l’année.

 

Si tu avais un conseil à donner aux voyageurs ce serait quoi ?

 

Allez – y sans réfléchir !

 

Question pratique : combien d’heures de vol et combien de décalage horaire ?

 

Alors pour le point technique : c’est 11h de vol direct (environ) et +7h de décalage. C’est-à-dire que quand il est 11h en France, il est 17h au Vietnam !

 

Idéalement combien de temps faut-il rester sur place pour avoir un bon aperçu du pays ?

 

Je vous dirais bien d’y rester 1 mois et plus si affinités mais dans un monde plus réaliste, vous pouvez construire un parcours de 13 jours qui englobe l’essentiel mais c’est vraiment le minimum pour apprécier toute la beauté de ce pays.

Dernier mot : foncez visiter le Vietnam, vous ne le regretterez pas !