La Gastronomie Thaïlandaise

28 Avril 2017

 

La Thaïlande est une contrée disposant d’un art culinaire particulier. Celui-ci, basé sur des recettes traditionnelles, varie d’une région à une autre. Comme les Thaïlandais sont des adeptes de street-food, vous trouverez facilement des aliments succulents dans les rues des grandes villes. Dans cet article, vous découvrirez quelques exemples d’aliments à goûter lors de votre séjour à Siam.

 

Découvrir l’art culinaire du nord

 

Les plats thaïlandais sont connus pour leurs caractéristiques épicées. Les amateurs de mets pimentés y seront gâtés, mais ceux qui ont les papilles sensibles auront également leur part, car toutes les recettes n’obéissent pas forcement à cette règle. Dans le cas où vous projetez de séjourner dans le nord du pays, vous découvrirez une cuisine douce au goût prononcé ainsi que des nourritures relevées avec des sauces moins fortes. À noter que les gastronomies birmane, laotienne et chinoise ont beaucoup influencé l’art culinaire de la partie nord de la contrée. Pour expérimenter celui-ci, vous pourrez vous rendre à Chiang Mai, à Mae Hong ou à Chiang Rai, où vous trouverez de nombreux restaurants et street-food servant des menues typiques de la Thaïlande. En matière de soupe, le Khao Soî est sûrement le plus populaire. Il s’agit d’un mélange de nouilles cuites et frites, imprégnées de curry et de lait de coco. Le Saî Oua, quant à ce plat, est proposé aux vacanciers dans certains quartiers de la région de Chiang Mai. Également appelé « saucisson laotien », cet aliment est constitué de saucisses de porc grillé, assaisonnées avec des herbes fraîches telles que la citronnelle, la coriandre et l’échalote.

 

L’art culinaire du Sud thaïlandais

 

Vous êtes invité à inclure dans vos agendas la visite de l’île de Ko Samui pour une expérience culinaire inoubliable lors de votre voyage en Thaïlande. Si vous aimez les fruits de mer, vous y aurez l’occasion de savourer diverses recettes typiques. Vous pourrez, par exemple, goûter au Kaeng Som, une soupe au curry aigre et souvent épicé. Étant un plat élémentaire, cette cuisine à base de crevettes ou de poissons est mélangée avec des légumes frais. Outre ce mets, le Khao Yam est un vrai délice à consommer au petit-déjeuner. Il s’agit d’une composition de plusieurs ingrédients offrant une saveur particulière. Parmi les produits utilisés pour sa préparation, on peut citer le riz, les haricots verts, les germes de soja, la citronnelle, la noix de coco ainsi que des fruits exotiques. Une sauce sucrée salée et acide accompagne ce plat parfumé et léger. Par ailleurs, si vous souhaitez expérimenter des aliments crus, mais succulents, vous pourrez essayer les Hoï Nang Râm (huitres). À Ko Samui, ces dernières ont un goût particulier, car leur élevage est réalisé dans l’eau de mer mélangée à l’eau douce. Elles se dégustent avec un condiment rituel, notamment des sauces plus ou moins épicées, des oignons grillés et du citron.