Top 3 des meilleurs spots de plongée en Inde

7 Mai 2018

Si le patrimoine culturel de l’Inde a toujours fait sa réputation au niveau mondial, l’existence de la richesse de ses fonds marins est méconnue par les amateurs de la plongée. L’Océan Indien fait pourtant rêver de nombreux plongeurs particulièrement du côté des Maldives.

 

L’archipel de Lakshadeep est constitué d’une trentaine d’atolls qui regorgent de spots immaculés. Les îles Andaman-et-Nicobar, quant à elles, sont des destinations de croisière-plongée par excellence. Par ailleurs, la côte sud-ouest de Goa abrite de magnifiques sites de plongée en inde.

 

Tout cela pour vous dire qu’il faut partir à la découverte de ces endroits incroyables avant que cela ne devienne trop touristique.

 

Les lagunes et atolls de l’archipel de Lakshadweep

 

Cet archipel se trouve à environ 200 km au sud-ouest de l’Inde. Parmi les 30 îles qui le composent, 10 seulement sont habitées. Le nombre d’habitants est très faible sur cette partie de l’Inde.

 

Lakshadweep est constitué de lagunes et d’atolls dont la flore et la faune marine sont riches et variées. Le tourisme y est, toutefois, très peu développé. Une plongée responsable  s’impose si vous souhaitez apporter votre contribution à la protection de ses luxuriants récifs coralliens, ses magnifiques tombants et passes peuplées d’anémones multicolores, de poissons-clowns, de requins gris, requins guitare et requins à pointes blanches de récif. On y retrouve également de nombreuses stations de nettoyage de raies manta où les crevettes se joignent aux poissons nettoyeurs.

 

Pour faire de la plongée à Lakshadweep, sachez que les îles Agatti, Kadmat et Bangaram sont les seules à proposer des structures d’hébergements pour les touristes. Et c’est à Bangaram que vous trouverez plus de centres de plongée.

 

Notez aussi que les eaux de Lakshadweep sont limpides. La visibilité est excellente jusqu’à 40 mètres de profondeur. Concernant le courant, cela peut varier de faible à fort, en fonction des marées et de la structure des spots.

 

Aux alentours des îles Andaman-et-Nicobar

 

Les îles Andaman-et-Nicobar abritent les plus beaux spots de plongée sous-marine du continent indien. Certaines sont encore vierges. Ce qui promet de belles expériences notamment si vous optez pour une croisière-plongée.

 

Dans les récifs coralliens de l’île d’Havelock, vous trouverez de gigantesques bancs de poissons. C’est à cause de la faible exploitation de la pêche sur ces zones. Il y a également de nombreux canyons.

 

Au Nord se trouve le spot de South Point. On y rencontre des serpents de mer en abondance. Les raies manta y sont gigantesques. Sur une étendue de fond sablonneux, les passionnés de macro seront comblés avec les petites pieuvres en mimic.

 

The Wall, malgré l’existence de courant, fait la réputation des îles Andaman. Ce spot commence à partir de 10 m de profondeur et tombe jusqu’à 55 m. Il foisonne de vie. On y trouve notamment des labres géants, des mérous de taille impériale, d’énormes bancs de carangues et de dentis. Tout cela dans un décor de coraux mous pourpres. Le mur est dominé par de magnifiques nudibranches, des poissons-scorpions, poissons-pierres, crevettes, crabes, et de nombreux autres poissons de récifs.

 

Entre le détroit qui sépare les îles Havelock et Neil, vous rencontrerez des crocodiles de mer et des lamantins. Johnny's gorge est également l’un des plus beaux spots des îles Andaman.

 

Entre 20 et 40 mètres de profondeur, vous apercevrez des requins-léopards et requins-marteaux, des poissons-papillon, poissons-lion, poissons napoléon et poissons-perroquet, des tortues-luth géantes, des raies manta et des barracudas.

 

Dixon et Minerva sont aussi spectaculaires. Le meilleur moyen de rencontrer les petites espèces est la plongée de nuit.

 

Goa

 

Ce plus petit Etat de l’Inde possède des sites de plongée sous-marine très intéressants. Ses côtes, longues d’une centaine de kilomètres, recèlent de véritables jardins de coraux, des épaves ainsi que des pinacles sous-marins. Ce lieu est une réserve de biosphère marine pour les poissons-demoiselles, les poissons-lions, les poissons-pierres, les poissons-scorpions, les concombres de mer, les seiches, les requins de récifs, les godies ou encore les tortues.

 

Au large des côtes, les épaves servent d’habitats à de nombreuses espèces de poissons et coraux. Il s’agit de navires espagnols et portugais ayant coulé durant la 2nde Guerre Mondiale.

 

Pour conclure, la meilleure saison pour pratiquer de la plongée dans les îles Andaman-et-Nicobar est comprise entre novembre et avril. De mai à novembre, Lakshadweep promet de belles parties de plongée. Et enfin pour Goa, les mois de mai à novembre offrent une saison idéale pour plonger.

 

Il existe encore de nombreux sites de plongée sous-marine à découvrir. Si pendant votre voyage en Inde, vous en avez visité d’autres, n’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire.