Le sud de Madagascar en Taxi-brousse

14 Août 2018

Voyager en taxi-brousse dans la partie sud de Madagascar est une expérience unique à vivre. C’est une immersion totale garantie. À cette expérience s’ajoute l’aventure.

 

Eh oui ! Ce séjour à Madagascar est ponctué de découvertes de la faune et de la flore de cette partie de Madagascar. Durant vos escales, vous pouvez découvrir l’un des plus grands parcs nationaux de la Grande Ile le temps d’une randonnée ou tout simplement apprécier la beauté des paysages durant quelques minutes de marche.

 

Voici un exemple de circuit Madagascar facile à réaliser. Nous l’accompagnons de recommandations sur les hébergements et la restauration. Cela vous permettra de vous projeter dans votre futur road trip à Madagascar.

 

Le trajet Antananarivo – Fianarantsoa, un voyage à part entière

 

Le réseau routier à Madagascar est encore très peu développé. Les routes nationales qui relient les grandes villes côtières à la capitale semblent être en bon état, mais le trajet est toujours lent. Les routes sont sinueuses et le transport est peu confortable.

 

Si vous souhaitez rendre ce trajet plus agréable, vous pouvez par exemple vous réserver deux places et plus précisément celles à côté du chauffeur si vous voyagez seul. Si vous voyagez à deux ou à plusieurs, sachez que réserver deux places pour une personne, surtout celles derrière le chauffeur, est la meilleure option.

 

La gare routière qui relie Antananarivo et Fianarantsoa se trouve à « Fasan’ny Karana », à environ 5 km du lac Anosy. Le déménagement de ce stationnement vers Ambohimanambola (également 5 km du lac Anosy) sera pour bientôt. Il faut réserver vos places à l’avance même quelques heures avant le départ et préférer le voyage durant la journée. Certaines zones sont dominées par des dahalo (voleurs de zébu) spécialement la nuit. Le trajet dure 9 heures et le départ est à 7 h le matin. Comptez 23 000 ariary soit 6 € pour le ticket.

 

Le trajet est palpitant, mais la découverte des rivières en terrasse, des plaines verdoyantes et des paysans le long de la route vous fera oublier le reste.

 

Escale à Fianarantsoa

 

Province des Betsileo, l’ethnie des Invincibles, Fianarantsoa est une ville où la douceur de vivre est palpable. Les principales attractions sont les locaux, les ruelles, les églises anciennes et maisons traditionnelles.

 

L’ambiance à Fianarantsoa est plus calme par rapport à Antananarivo. Les marchés sont toujours aussi colorés avec ses légumes et fruits frais, mais aussi les objets déco à base d’argile.

 

Se loger à Fianarantsoa

 

Au cœur de la Ville Haute se trouve une charmante guesthouse tenue par Julienne et Patrick. La chambre est confortable et la nuitée ne coûte que 31 000 ariary (8 €), petit déjeuner inclus. Pour 5 € supplémentaires, vous vous régalerez avec un bon petit plat et du fruit frais en guise de dessert.

 

 

Direction Ranohira pour une randonnée dans le parc national de l’Isalo

 

Le trajet entre Fianarantsoa et Ranohira est de 6 h pour 300 km. Le ticket pour le taxi-brousse coute 20 000 ariary soit 5,23 €.

 

Pour se rendre au parc, il faut louer une voiture, car la piste est caillouteuse. Cela vous coûtera une dizaine d’euros pour l’allée et le retour. L’accès au parc pour les étrangers est à 65 000 ariary (16,98 €) tandis que c’est à 2000 ariary (52 centimes) pour les Malgaches.

 

La visite du Parc peut se faire le temps d’une journée de randonnée ou un trek de plusieurs jours si vous choisissez de découvrir le fameux massif du Makay. Une visite qui promet de belles rencontres animalières (lémuriens, caméléons feuille, oiseaux…), la découverte d’une forêt sèche abritant de nombreuses espèces endémiques et des paysages à couper le souffle.

 

Le parc national de l’Isalo est aussi appelé le « colorado malgache ». Dans ce vaste désert de 81,540 ha, on y trouve des canyons profonds, des grottes, des piscines naturelles et des rivières.

 

Se loger à Ranohira

 

Nous vous recommandons Chez Alice. Les bungalows sont basiques et abordables : 38 000 ariary ou 9,93 € la nuitée. Il y a aussi des paillotes doubles à 22 000 ariary soit 5,75 € la nuit. Les repas sont exquis.

 

Farniente à Tuléar

 

Le trajet pour Tuléar dure environ 5 h pour 270 km. Le ticket de taxi-brousse est à 12 000 ariary (3,14 €).

 

Dans cette ville de pêcheurs, les activités principales tournent autour du plaisir balnéaire. Rendez-vous à Ifaty (au nord de la ville) ou Anakao (au sud) pour profiter de la plage, faire des sorties en mer, du kitesurf ou encore de la plongée.

 

Se loger à Tuléar

 

Nous vous proposons trois types d’hébergements :

  • Bakuba Hotel à Ankilibe : 440 189 ariary soit 115 € la nuitée ;
  • Moringa Hotel à Tsianaloka : 229 600 ariary soit 60 € la nuitée ;
  • Et Bohobé Naboty à Anketa Ambony : 111 000 ariary soit 29 € la nuitée.

 

Si vous souhaitez faire ce circuit avec une voiture privée. Contactez-nous ! Nous pouvons l’organiser et en y ajoutant des activités et d’autres bons plans.